À propos

Ingénieur informaticien de formation, et humaniste de nature, je me suis lancé en politique, pour apporter ma vision de la politique au vrai sens du terme. La politique est un art, qui appartient aux personnes intégres, ayant la cuture du savoir-faire et du savoir-vire. Il n’y a pas de bons ou de mauvais politiciens : il s’agit de transposition d’un comportement privé en publique. Les dignes et honnêtes personnes, resteront ainsi à vie. C’est qui fait la différence !
Cette différence peut se qualifier sur la manière de faire et sur l’intérêt attendu de la politique (personnel ou de masse) ! Ma vision de la politique est celle du développement et de l’entreprenariat.
J’aide ma population à améliorer leurs conditions de vie, autant sur le plan de la santé (rénovation des structures de santé), sur l’éducation par la création de salle informatique et de bibliothèque scolaire au CEM de Gandiaye en 2005, l’appui social aux étudiants, l’animation scolaire par des concours de génie en herbe, de la remise de prix d’excellence depuis 2005 dans tous les CEM de Gandiaye, de thiomby, de Dya, et de sibassoir, des cérémonies de félicitation et d’encouragement des nouveaux bacheliers,  la création de bibliothèque à tocondama Gandiaye en 2016, sur le plan social via les daaras, et des cantines scolaires, la culture, le sport etc..
Je crois beaucoup au savoir faire, à la compétence raison pour laquelle, depuis dans années j’appuie les jeunes sur des formations accélérées, d’offres de bourses scolaires, d’auto-entreprenariat, de la finance, les femmes par des formations métiers dans la fabrication de savons, de pattes, d’eau de javel, de teinture pour leur permettre d’apporter leur contribution dans leurs foyers !
La politique n’est pas synonyme de promesse, ni de discours, elle est plutôt fait pour servir son peuple. Je préfère l’action en place et lieu du verbe !
Bonne lecture, vie le Sénégal, vive l’action au profit de la population !
                                                                                                                                                   Matar NDAO