Politique

Le spirale du silence de Macky SALL, CREI comme OUTIL. Décrédibilisation … SONCKO avec le Web2.0 se taire ou être tu !

LA PEUR DE L’ISOLLEMENT FAIT SELON NOUS, PARTIE INTEGRATE DE TOUS LES PROCESSUS D’OPINION PUBLIQUE !

L’anticipation des points de vue:
L’opinion partagée s’affirme toujours plus fréquemment, et avec plus d’assurance ; on entend l’autre de moins en moins. Les individus perçoivent ces tendances, et adaptent leurs convictions en conséquence. L’un des deux camps en présence accroît son avance pendant que l’autre recule. La tendance à s’exprimer dans un cas et à garder le silence dans l’autre, engendre un processus en spirale qui installe graduellement une opinion dominante. En s’appuyant sur ce concept d’un processus interactionniste engendrant une « spirale » du silence, on définit l’opinion publique comme cette opinion qui peut être exprimée en public sans risque de sanctions, et sur laquelle peut s’appuyer l’action menée en public. Exprimer l’opinion opposée, accomplir une action publique en son nom, c’est courir le danger de se retrouver isolé. En d’autres termes, on peut décrire l’opinion publique comme cette opinion dominante qui commande une attitude et un comportement de soumission, en menaçant d’isolement l’individu récalcitrant, et le politicien d’une perte de soutien populaire.

Le Spirale du silence de Macky SALL
Dès l’arrivée au pouvoir, le Président Macky SALL a mis en place l’OFNAC et le CREI dans le cadre du plan de la réduction des comptes, de la transparence, pour une gestion sobre et vertueuse. Plusieurs personnalités (Ministres, Directeurs Généraux …) du gouvernement de Président Abdoulaye WADE étaient sur sa liste et devaient rendre compte devant la justice Sénégalaise. On ne parle de 25 personnalités dont seul Karim Meïssa WADE fils du Président sortant en 2012, a été condamné et exilé par la suite hors du Pays. Il semblerait que les autres ont négocié et avoir rembourser sans que jamais ceci soit éclairé de l’option publique. Mini Touré nous en dira quelque chose un jour ou l’autre. Cet OUTIL de justice à controverse, a réussi à réduire une génération de politiciens au silence. De par l’OFNAC, des multitudes de dossiers sellés. Ce qui mettait au placide, un autre lot de personnalités autant du régime de WADE que des compagnons de Macky SALL. Autres, journalistes et activistes, les lois sur l’offense au Président de la République et désordre à l’ordre publique, sont mises en exergues pour anéantir cette cible. En résumé le Président Macky SALL a réussi désormais en ces temps à dominer l’opinion et mis tout le monde au silence. On a plus le droit de s’exprimer ni de donner nos points de vue par crainte de représailles. Il dominant toute l’espace jusqu’à se permettre de dire que « Je vais réduire l’opposition jusqu’à sa plus simple expression ». On assite ici, une spirale de Silence de Macky SALL (toute personne ayant une option contraire à lui devait se taire, ceci pendant 6 ans).

Le spirale du silence Ousmane SONKO
L’arrivée de Ousmane SONKO ! Les déclarations incendiaires, sa ténacité, son discours qui prônait l’antisystème, ont fini par attirer l’attention du peuple Sénégalais et a automatiquement créé une seconde voix (la voix des sans voix). Radié par décret N°2016-1239 du 29 août 2016, l’Inspection générale des impôts et domaines se voit de plus en plus puissant dans une espace politique où la plupart des partis politiques authentiques n’avaient plus de leaders (Karim WADE en Exil, Khalifa SALL sous le clou mateur de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. Sans en rendre compte, Macky SALL continuent d’alimenter la force politique de SONKO et a fini faire de lui un député et un adversaire politique arrivé en 3ème position lors de l’élection Présidentielle de 2019.   Psychologiquement, des intellectuels, des sympathisants de tout genre (des journalistes, des chroniqueurs, des solitaires, des insulteurs du Web 2.0 de la diaspora …) font de lui leur idole. On assista rapidement à un renversement de tendance. Toute personne qui tente de prendre le contre-pied de SONKO sera critiqué par les Animateurs de télévisons, et insulter dans les réseaux sociaux par les sympathisants. Il faut donc, soutenir son option, argumenter ses points de vue à tort et à raison, par défaut, tout le toile tombera sur ta tête. Une seule opinion est applaudie, avec des « J’AIME », des « CŒURS », celle des patriotes de Ousmane SONKO. Nous sommes à cette stade-là, à ce jour. Ousmane SONKO, ou Ousmane SONKO ! Dire quelque chose, qui peut détruire tenir son image, ou sa réputation est jugé comme crime du « WEB ». Toute la terra, est avec lui. Il domine et influe indirectement sur tous les choix. Il gouverne sans être gouverneur.

Le spirale du silence de de l’INCONNU
La question qui se pose maintenant est de savoir jusqu’à quand Ousmane SONKO dominera t’il l’option ? Macky SALL pourra -til renverser la tendance d’ici 2024 ? Ou qui est l’INCONNU ? Qui pourra opter SONKO de sa vedette ? Faire revenir Karim WADE, libérer Khalifa SALL pour casser le YAW serait-il une solution pour anéantir le SPIRALE du SILENCE de Ousmane SONKO ?
A suivre …
Les mesures Sociographiques, habituelles de la répartition des opinions dans la population doivent être complétées de questions concernant l’évolution des opinions dans l’environnement : quelles sont les opinions qui dominent, lesquelles vont gagner du terrain ?   

Matar NDAO
Le 04 Mai 2022 à Paris Président du Rassemblement des Forces Innovatrices RFI AND LIGEEY
 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s