Société

Le foncier – gandiaye

Quelle est la notion de bien foncier ?

La notion de bien foncier, très voisine de la notion de bien immobilier, ne doit pas cependant être confondue avec elle. Dans le langage de la promotion immobilière, le foncier désigne généralement le terrain qui sert de support à une construction immobilière.

Quelle est la notion de propriété foncière ?

La notion de bien foncier, très voisine de la notion de bien immobilier, ne doit pas cependant être confondue avec elle. Dans le langage de la promotion immobilière, le foncier désigne le terrain qui sert de support à une construction immobilière.

Que signifie l’adjectif foncier ?

Sens dérivé d’immobilier. Il reste que l’adjectif « foncier », dans l’usage courant, désigne « un bien relatif à la propriété non-bâtie mais aussi à la propriété bâtie ». Ainsi, dans cette acception, les immeubles, constructions et autres bâtiments sont réputés aussi être des biens « fonciers ».

 L’administration foncière au Sénégal.

L’administration coutumière : pendant longtemps, dans les villes sénégalaises, la propriété de la terre est attribuée au « Buur », autrement dit, n’appartenant à personne. Cette non-identification du foncier signifie que le foncier appartient à tout le monde. En revanche, il existe un chef de village – généralement le « Buur »  qui assure son administration, sa distribution et sa sécurisation. Donc le foncier n’appartient en aucun cas, ni à l’État, ni à un propriétaire privé. Tout le monde, quel que soit son niveau de vie socio-économique, avait le droit de l’utiliser. Cependant, avec l’arrivée des colonisateurs, la gestion coutumière du foncier est délaissée au profit d’une gestion plus centralisée, plus administrée par l’autorité coloniale, considérée alors comme l’État.

La sécurisation foncière : étant le garant de la sécurisation foncière, le propriétaire majoritaire des terres, l’État rencontre différents problèmes avec ses populations. En effet, si dans la plupart des législations foncières, le terrain détenu par un propriétaire privé doit-être reconnu, cadastré (donc identifié) et sécurisé, il existe toutefois des problèmes, rencontrés principalement par les populations qui achètent des terrains sans connaître forcément les règles législatives du foncier à cause de la lourdeur des démarches administratives et le manque d’informations transparentes sur la question. Cette situation nécessite un questionnement lucide afin de trouver des solutions idoines pour les populations –acheteurs qui, au final, sont les grands perdants dans ce système.

Le cas Gandiaye : Pour le cas de ville de Gandiaye nous avons plusieurs questions à demander aux internautes et à la population en question :

  1. Les derniers lotissements datent de quelle année ?
  2. Y avait-il des réserves avant 2014 ? Que sont-elles devenues ?
  3. Qui a reçu une délibération entre 2014 à nos jours ?
  4. Si vous avez acheté un terrain entre 2014 à maintenant, qui vous a vendu ce terrain ? Est-ce un propriétaire privé ou agent de la mairie de Gandiaye ?

Nous avons une série de question à vous poser chers frères et sœurs.

Nous vous reviendrons en fonction de nos recherches sur le plan de foncier de notre commune.

Bonne lecture.

Matar NDAO

Gandiaye le 07 Juin 2021.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s